Exposition à la Bibliothèque centrale

D’une reliure à une autre

13 février 2024
16 juillet 2024

Cnam : 292 rue Saint-Martin, Paris 3e

Bibliothèque centrale


L’exposition "D’une reliure à une autre" présente un ensemble d’ouvrages imprimés, sélectionnés parmi les plus belles reliures des collections des bibliothèques du Cnam (parchemin, reliures armoriées, couvertures en papier, reliures parlantes des XIXe-XXe siècles). Ces livres, publiés entre le XVIe et le XXe siècle, permettent de découvrir différentes méthodes de fabrication et de décoration des reliures.

L'exposition est enrichie par deux ouvrages, gracieusement prêtés par le musée des Arts et Métiers. 

La reliure, un art ou une technique ?  

Le procédé technique de la reliure est le suivant : les feuilles comportant le texte manuscrit ou imprimé sont pliées de manière à former des cahiers qui sont ensuite assemblés par une couture. Des plats en bois puis plus tard en carton qui ne sont pas solidaires du corps de l’ouvrage, sont posés avant d’être couverts par du parchemin, du cuir, du papier ou de la toile. Cette suite d’opérations se distingue du brochage qui revient à coller ou coudre une couverture en papier directement au dos du livre.  

Mais la reliure est aussi un art puisque les canons esthétiques, les évolutions techniques influencent le travail des relieurs qui ne réalisent pas uniquement des couvertures destinées à protéger les livres. En effet, les collectionneurs les plus raffinés disposent de matériaux précieux, ils font exécuter de riches œuvres avec des motifs complexes, des décors imposants. 

L'exposition donne à voir des reliures occidentales courantes, soignées ou non, mais aussi des reliures armoriées. Les bibliophiles qui possédaient des armes (blason, emblèmes), les font placer sur leurs livres par des relieurs.  

Lorsque le cuir est trop coûteux, des papiers de grande qualité et décorés ont servi de couverture aux livres. 

Présentée chronologiquement, cette sélection d’ouvrages fait la part belle aux reliures industrielles décorées, produites à partir du XIXe siècle, grâce à l’évolution des techniques d’imprimerie et de l’édition et aux reliures parlantes, comportant un décor en relation avec leur contenu.