Séminaire Histoire de l'informatique

Douglas Hartree : de l’analyseur différentiel à l’EDSAC ou les débuts de l’analyse numérique

12 novembre 2020
14h - 17h

  • Paris Saint-Martin/Conté
Amphi. Abbé-Grégoire, accès 10
Bien qu'il soit très peu pris en compte par l'histoire des ordinateurs, l'analyseur différentiel a été une machine mathématique essentielle – à la fois aux Etats-Unis et en Angleterre, puis dans d'autres pays européens – pour la résolution numérique des équations différentielles avant et pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Douglas R. Hartree (1897-1958), initialement physicien de l’atome, est directement concerné par les nouvelles possibilités qu’offrent cet analyseur, et des machines comme l’ENIAC à Philadelphie et l’EDSAC à Cambridge après la guerre. Toute sa carrière est consacrée à leur mise en pratique et à l’élaboration de méthodes mathématiques qui permettent d’en explorer toutes les potentialités, débouchant sur une nouvelle discipline, l’analyse numérique.

Intervenante 

Marie-José Durand-Richard est historienne des mathématiques. Elle a longtemps enseigné à l'université de Paris VIII Vincennes-Saint Denis et elle est maintenant Chercheuse associée du laboratoire SPHERE, UMR 7219 CNRS & Université de Paris. Elle participe à l’ANR PROGRAMme dirigée par Liesbeth de Mol. Ses intérêts portent particulièrement sur les algébristes et logiciens anglais de la première moitié du 19ème siècle, l'historiographie de l’algèbre et de l’arithmétique, l'histoire de la cryptographie et la mécanisation du calcul et ses applications (planimètres, analyseur différentiel analyseur différentiel). Elle a ainsi croisé Charles Babbage (1791-1871) et Ada Lovelace (1815-54) autour des plans de The Analytical Engine, Lod Kelvin (1924-1907) et son analyseur de marée, jusqu’à Douglas R. Hartree (1897-1958) qui participe activement à la transition entre calcul analogique et calcul digital.

Accès libre sur réservation obligatoire (l'accès peut être interdit si la jauge de la salle est atteinte)

Séminaire mensuel organisé par le Musée des arts et métiers du Cnam dans le cadre du projet Vers un musée de l'informatique et de la société numérique.