Expositions temporaires

Carnet d’inventions

30 novembre 2021
10h - 18h

  • Paris Musée des arts et métiers
Musée des arts et métiers : 60 rue Réaumur
Dans le cadre de la saison autour des grandes inventions, le musée des Arts et Métiers présente, du 30 novembre 2021 au 8 mai 2022, l’exposition Carnet d’inventions par l’illustrateur Lapin. Cette présentation invite à une balade dessinée dans le parcours de visite et à porter un autre regard sur la collection scientifique et technique conservée au musée.

Lapin, dessinateur voyageur, a reçu carte blanche du musée des Arts et Métiers pour croquer ses moindres recoins. L’artiste en résidence a réalisé, en mai puis en juillet 2021, un reportage dessiné sur les inventions conservées dans les espaces d’exposition et dans les réserves du musée. Il a aussi dressé le portrait de certaines personnes de l’équipe. Cet ensemble a donné naissance à cette exposition proposant une sélection d'illustrations originales et des fac-similés de différents formats, ainsi qu’un carnet compilant plus de 90 dessins. 

Inspiré dès son enfance par la mécanique et les planches de dessins techniques, Lapin, collectionneur d’objets techniques, a construit un rapport très étroit entre l’art et l'ingénierie, la fonctionnalité d’une pièce et son esthétique. Le support qu’il utilise pour dessiner rappelle le papier jauni des dessins d’antan que l’illustrateur affectionne particulièrement. 

Au fil de votre visite, (re)découvrez les pièces remarquables de la collection parmi lesquelles figurent le Fardier de Cugnot, la machine à produire des aurores boréales, les phonographes, l’avion de Clément Ader ou encore la Joueuse de tympanon. 

L'ARTISTE

Lapin, né en 1981, est un illustrateur français vivant à Barcelone depuis 2007. Il participe à la communauté "Urban Sketchers" depuis sa fondation en 2008 et fait partie du collectif "Croq and mob". En 2019, il a été nommé peintre de l’air et de l’espace de l’armée de l’air sous le titre de "capitaine Lapin".

Lapin se définit comme un "illustrateur mobile", trimbalant son carnet et ses aquarelles dans la rue, dans un bar, dans le métro, de Cuba à Hong Kong. Il a rempli environ 200 calepins, dont la plupart sont de vieux registres de comptabilité chinés au marché aux puces de Barcelone. En marge de documenter son quotidien dans ses multiples carnets, Lapin enseigne l’art du croquis lors d’ateliers et de conférences à travers le monde. Il a publié une trentaine de fac-similés de ses carnets.