Séminaire de discussion

Pour un travail social indiscipliné

10 mars 2022
17h - 19h

  • Paris Saint-Martin/Conté

Cnam : 2 rue Conté, Paris 3e

Amphithéâtre Laussédat, accès 31, 3e étage


Contact
Émeline Vaudescal Lecouvreur : 01 40 27 25 24
emeline.vaudescal@lecnam.net
Peu étudié dans les formations spécialisées, le socle épistémologique du travail social, fondé sur la science classique, fonctionne comme un a priori non questionné. Il véhicule des principes, des dogmes, des présupposés qui structurent à notre insu la pensée et la pratique.

Or, la participation des usagers, la prise en compte des savoirs expérientiels exigent pour être effectives un changement de paradigme. Intervenir avec les publics n’est pas du même ordre qu’intervenir sur les publics. Et, si la science classique nous a appris à agir sur le monde, elle semble démunie lorsqu’il s’agit d’agir avec.

L’ouvrage qui sera discuté lors de ce séminaire est destiné en particulier aux professionnels de l’intervention sociale mais aussi plus largement à toutes celles et ceux qui ont besoin d’un outillage réflexif pour appréhender la révolution épistémologique qui modifie profondément les rapports entre science et action.

En présence des auteurs Jean-Louis Laville et Anne Salmon, le livre sera discuté par :

  • Bertrand Bocquet, professeur à l’Université de Lille, chercheur au laboratoire HT2S histoire des techniques et sciences en société, directeur de la Boutique de sciences de l’Université de Lille
  • Jean-Michel Bocquet, directeur du Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC)
  • Marianne Langlet, ex-rédactrice en chef de Lien social, chargée de mission recherche et développement au Collectif des associations citoyennes (CAC)
  • Loïc Petitgirard, maitre de conférences HDR Cnam, directeur du laboratoire HT2S

Pour un travail social indiscipliné