Cinéclub’Cnam : Travail et Cinéma

24 juin 2021
18h - 21h

Le CRTD et le Lise organisent un cinéclub au Cnam autour du travail et du cinéma. Il s'agit d'explorer le travail à partir d'un choix de films qui, non seulement éclairent des processus complexes, mais révèlent des aspects du travail peu accessibles autrement.

Compte tenu de l’actualité sanitaire, la prochaine séance de cinéclub aura lieu en visioconférence, avec le visionnage du film « Au nom de la terre » d’Edouard Bergeon.

Synopsis du film

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard, l'exploitation s’est agrandie, la famille aussi. C’est le temps des jours heureux, du moins au début… Les dettes s’accumulent et Pierre s’épuise au travail. Malgré l’amour de sa femme et ses enfants, il sombre peu à peu… Construit comme une saga familiale, et d’après la propre histoire du réalisateur, le film porte un regard humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années.

Débat avec :

· Gilbert Michaud, président de Solidarité paysans, Poitou-Charentes

· Anne-Marie Waser, sociologue, Lise

· Alain Garrigou, ergonome, Université de Bordeaux

AFFICHE

L'inscription est obligatoire par mail à audrey.lefevre@lecnam.net afin de recevoir le lien pour se connecter à la visioconférence et connaître les modalités pratiques.

 

Présentation du Cinéclub'Cnam Travail et Cinéma

Le travail fait l’objet de nombreux travaux, politiques, journalistiques, scientifiques, cinématographiques... Il occupe une place centrale dans les débats et est, le plus souvent, sujet à controverses.

  • La double valence du travail, à la fois vecteur privilégié de la construction du sujet et du lien social et univers de contraintes et d’exploitation, se traduit dans des conceptions, expériences, images du travail contrastées, contradictoires : entre souffrance et plaisir, intégration et exclusion, libération et domination...
  • Le cinéma lui-même nous offre deux images du travail : il est un art mais aussi un travail. Et de nombreux films traitent du travail sous ses différentes dimensions, ses différents mondes et gestes.
  • Enfin, le travail se transforme lui-même en profondeur : il s’intensifie, se complexifie, se précarise, se digitalise, s’invisibilise, se dilue dans d’autres espaces-temps comme ceux de la vie familiale, de la formation...
  • D’où l’intérêt des images du travail, de leur étude, de la mise en lumière de son épaisseur et de ses contradictions : montrer le travail, pour comprendre ce qu’il est en train de devenir, et analyser ses transformations. Il s’agit donc ici d’explorer le travail à partir d’un choix de films qui, non seulement éclairent des processus complexes, mais révèlent des aspects du des aspects du travail peu accessibles autrement.  

 
Objectifs de ce cinéclub autour du travail et du cinéma :

  • Cinématographique. Faire connaître la production cinématographique sur le travail et les formes prises par cet objet dans le cinéma, entre réel et fiction. Interroger le langage cinématographique dédié au travail : en quoi enrichit-il les regards sur le travail mais aussi en quoi le travail inspire-t-il le cinéma ?
  • Scientifique. Analyser les apports des travaux des sciences humaines et sociales susceptibles d’éclairer ces productions cinématographiques. Développer des dialogues entre productions scientifiques et productions cinématographiques, les effets de découvertes, de révélations réciproques.
  • Citoyen. Ouvrir un espace de réflexion et de débats sur les transformations et l’avenir du travail.

Comité d’organisation du Cinéclub au Cnam autour du travail et du cinéma :

Gilles Amado (CRTD), Elsa Charbit (conseillère artistique), Corinne Gaudart (Lise), Audrey Lefevre (Lise), Dominique Lhuilier (CRTD).