Webinaire Sexe et Genre

La professionnalisation des femmes instrumentistes en France au XVIIIe siècle

5 février 2021
14h

  • Webinaire - Webconférence
Imyra Santana, docteure en musicologie, s'attachera à comprendre l’influence du genre sur les parcours féminins, depuis le choix de l’instrument et la formation musicale, jusqu’à la carrière professionnelle.

Si les femmes ont toujours pratiqué la musique, quand il s’agit de professionnalisation elles sont traditionnellement associées à la musique vocale – comme en témoignait jusque récemment encore l’image vénérée de la diva. La musique instrumentale s’est montrée longtemps réfractaire à la présence de musiciennes instrumentistes professionnelles. C’est que la musique instrumentale peut être considérée comme non-genrée et que les caractéristiques dites féminines ne sont pas requises pour sa pratique. Sur ce terrain les femmes sont donc des concurrentes.

Au XVIIIe siècle, la musique instrumentale acquiert ses titres de noblesse. L’Europe voit se développer la mode des sociétés de musique et l’accès à la musique se démocratise. Accéder à une salle de concert ne dépend plus de ses relations, mais uniquement de sa bourse. Ces institutions font la part belle à la musique instrumentale, ce qui permet le développement d’un vaste répertoire de concert. Certains instrumentistes passent alors du statut de simple praticien à celui de virtuose admiré. Dans cette nouvelle réalité qui donne plus de possibilités professionnelles aux instrumentistes, les femmes réussissent désormais à se faire une place, malgré les traditions et les contraintes.

La conférence évoquera les points clés de la carrière des musiciennes instrumentistes : la formation musicale, les possibilités d’exercer la musique professionnellement comme enseignantes, comme musiciennes d’orchestre et comme solistes. 

Intervenante

Imyra Santana, docteure en musicologie, rattachée à l'Institut de Recherche en Musicologie (UMR 8223), Sorbonne université

Publications

  • SANTANA, Imyra, « Les femmes et la pratique des instruments à vent : discours versus pratiques », Actes du colloque La musique a-t-elle un genre ?, Paris, Publications de la Sorbonne, 2019.
  • SANTANA, Imyra, « Un jalon pour les luthières du XVIIIe siècle », Polymatheia, les cahiers des Journées de musiques anciennes de Vannes, Éditions Tourmaline, Vanves, 2016, p. 57-67.
  • SANTANA, Imyra, « Un répertoire viril : instrumentistes féminines et codes masculins dans l’interprétation virtuose au Concert Spirituel », Jardin de musique, à paraître.

Pour vous connecter au webinaire, cliquez ici