Événement

Nuit Blanche 2017

Cour d'honneur

7 octobre 2017 - 19h
8 octobre 2017 - 7h

  • Paris
  • Paris Musée des arts et métiers

Entrée gratuite

Accès exclusivement par le 270 rue Saint-Martin - Paris 3e


Chaque année, le premier samedi d'octobre, la Ville de Paris organise Nuit Blanche, un grand événement, populaire et festif, centré sur l'installation d'œuvres d'art dans l'espace public ou dans des bâtiments parisiens emblématiques.

Sous la direction artistique de Charlotte Laubard, l’édition 2017 de Nuit Blanche est guidée par la volonté de « faire œuvre commune » et célèbre ainsi la création en collectif, celle qui fait bouger les lignes, les perceptions, les représentations, les normes tout en poursuivant son ouverture vers d’autres disciplines artistiques.

Cette année, le parcours Centre vous conduira au Cnam et au Musée des arts et métiers :

  • Cour Boussingault : assistez à la projection en plein air du film Saturnine, réalisé par l’artiste Marie Angeletti avec la collaboration de Julien Laugier, qui se déroule dans le cadre d’un lycée agricole de l’Allier et aborde la question de l’apprentissage du « vivre ensemble ».
  • Salle des textiles : laissez-vous surprendre par les performances collaboratives du collectif A Constructed World explorent la question des masses et du langage.
  • Musée des arts et métiers : découvrez les collections lors d’une déambulation nocturne dans la galerie des transports, percez le secret de la salle de l’écho et prenez de la hauteur dans l’église Saint-Martin-de-Champs.

Marie Angeletti et les commanditaires du lycée agricole du Bourbonnais - Cour Boussingault

Angeletti crédits

À quoi prépare réellement le lycée si ce n’est à apprendre à vivre avec les autres ? Dans cet établissement de l’Allier, une fête se prépare. L’occasion pour les lycéens de se masquer, de se déguiser, d’habiller leur décor quotidien de guirlandes lumineuses. Entre les scènes de vie collective s’intercalent des portraits où les adolescents, face caméra, révèlent la complicité qu’ils ou elles ont construite avec l’artiste et rappellent que Saturnine a été réalisé avec eux et pour eux.  

C’est dans le cadre du programme des Nouveaux Commanditaires que Marie Angeletti a rencontré les élèves du lycée agricole du Bourbonnais. Initié par la Fondation de France, le programme permet à des citoyens de passer commande à un artiste dans un but d’intérêt général. 

A Constructed World - Salle des textiles

A constructed World credits

Scènes de déluge… Noé, en sauvant les animaux, a-t-il contribué à asseoir la domination humaine sur la nature et à préfigurer le désastre écologique qui s’annonce ? En face, les flots emportent une ribambelle de « culs ». Serait-ce ceux qui se permettent de dire n’importe quoi, en référence à l’expression anglo saxonne « to speak out of your ass » ? Au milieu de ces fresques, la performance orchestrée par A Constructed World explore la question du langage qu’il soit articulé, pré-verbal ou animal. Où l’on réfléchira à ce qu’il se passe lorsqu’on ne sait pas ce que l’on dit.  

A Constructed World est un projet collaboratif qui s’articule autour de Jacqueline Riva et Geoff Lowe depuis 1993. Ils inventent des situations où le public et les performeurs se retrouvent dans une position où ils ne savent pas, ne comprennent pas, de manière à créer un espace de questionnement intense. Performance jusqu'à 3h. Installation visible jusqu'à 7h.

Déambulation nocturne dans les collections du Musée des arts et métiers 

Ader credits

Pour la Nuit Blanche, le musée ouvre sa galerie des transports pour vous faire découvrir des objets emblématiques de ses collections présentés dans des lieux remarquables. Le temps d’une nuit, laissez-vous transportez dans le temps… sur les traces des inventeurs qui ont su faire bouger les lignes !

L’Avion n°3 de Clément Ader (escalier d’honneur)

L’Avion n° 3 de Clément Ader est un exceptionnel témoignage des temps héroïques de l’aviation, une époque où ingénieurs, inventeurs et passionnés faisaient preuve d’une audace certaine pour parvenir à concrétiser l’un des plus anciens rêves de l’homme : parvenir à voler.

Lieu remarquable - La Salle de l’écho

Cette salle possède une caractéristique étonnante : la réflexion du son d’un angle à l’autre de la pièce. Deux personnes placées aux angles opposées, parlant à voix basse contre le mur, peuvent s’entendre parfaitement malgré une distance d’environ 16 mètres. Le phénomène s’explique par la forme particulière de l’angle continué le long de la voûte qui forme une sorte de canal semblable à un tuyau acoustique.

Le fardier de Cugnot (salle de l’écho)

L'ingénieur militaire français Nicolas Joseph Cugnot applique pour la première fois la machine à vapeur au déplacement d'un véhicule. En novembre 1770, le fardier va rouler sur quelques mètres avant de s’arrêter après avoir… percuté un mur ! Il peut être considéré comme un « ancêtre » de l’automobile.

Le vélocipède de Michaux (galerie des transports)

Les véhicules individuels à deux roues ou « vélocipèdes » existent dès 1818, telle la « Draisienne », mais c'est l'invention du pédalier par Pierre et Ernest Michaux qui amorce leur diffusion. Avec le vélocipède commence une révolution du transport individuel, qui prépare le succès de l'automobile.

La Ford T (galerie des transports)

L'automobile reste un véhicule artisanal de luxe jusqu'à ce que le constructeur américain Henry Ford produise à partir de 1908, grâce à l'adoption du travail à la chaîne, la première voiture de grande série, le modèle « T ». En vingt ans, il en vend quinze millions, bouleversant le mode de vie américain.

Lieu remarquable - L’église Saint-Martin-des-Champs

Véritable « lieu d’émerveillement », l’église de Saint-Martin-des-Champs s’est transformée depuis 1800 en un sanctuaire laïque dédié au progrès et aux techniques. Le contraste saisissant entre l’architecture médiévale et les innovations présentées sur la structure contemporaine de l’architecte François Deslaugiers, font de cette ancienne église un incontournable de la visite du Musée des arts et métiers.

Le pendule de Foucault (église Saint-Martin-des-Champs)

Une simple sphère métallique suspendue à un filin. Si le dispositif mis au point par Léon Foucault à l’aube des années 1850 est des plus simples, il a permis de prouver pour la première fois expérimentalement la rotation de la Terre sur son axe.

La Statue de la Liberté (modèle d’exécution, plâtre original, église Saint-Martin-des-Champs)

À la fois œuvre d’art et exploit technique, « La Liberté éclairant le monde » dite Statue de la Liberté, a été imaginée par le sculpteur français Frédéric Auguste Bartholdi (1834-1904). Éclairant la rade de New York depuis plus d’un siècle, elle est devenue très vite symbole universel de liberté.

Le Blériot XI (église Saint-Martin-des-Champs)

Suspendu sous la voûte de l’ancienne église de Saint-Martin-des-Champs, cet aéroplane est un exceptionnel témoignage du temps des pionniers de l’aviation. Le 25 juillet 1909, Blériot accomplit avec cet appareil l’un des premiers exploits aéronautiques : la traversée de la Manche par les airs.