Cycle / Forum Europe

Dominique de Villepin - L'Europe dans le monde: un nouveau départ?

19 octobre 2017
18h30 - 20h

  • Paris Saint-Martin/Conté
«L’Europe forteresse signifie encore et toujours le suicide. Réduire l’Europe à un territoire, à un sentiment de supériorité et à une prospérité étriquée ne peut que la condamner au rapetissement, à la marginalisation et au déclin relatif, à une Europe des forts en thème et des coffres forts, incapable de partager une vision et des principes avec ses voisins. Au mieux deviendra-t-elle un parc d’attraction mondial.» p.533, Mémoire de paix pour temps de guerre, 2016

Conférence de Dominique de Villepin, ancien Premier ministre.

«La vie internationale avance comme un train à grande vitesse, nous ne pouvons pas arrêter le cours de l'histoire. L'Europe doit profiter de ce mouvement inéluctable et des brèches qui sont apparues récemment, qu'il s'agisse du Brexit ou de l'élection de Donald Trump, pour mettre des propositions sur la table. Jamais l'Europe n'a eu autant de raisons de s'affirmer sur le plan mondial.»
Interview, La Tribune, 5 janvier 2017

Ancien élève de Sciences Po et de l’éNA Dominique de Villepin commence sa carrière comme diplomate du Quai d’Orsay.
Proche de Jacques Chirac, il devient conseiller diplomatique du Président puis Secrétaire général de l’Elysée de 1995 à 2002. Il est ensuite nommé ministre des Affaires étrangères de mai 2002 à mars 2004, période durant laquelle, face à la crise irakienne, il prononce à la tribune des Nations Unies un discours historique. En 2004, il est nommé ministre de l’Intérieur du gouvernement Raffarin, puis Premier ministre de 2005 à 2007.
Il est l’auteur de plusieurs essais historiques sur Napoléon Ier (Les Cent-Jours ou l’esprit de sacrifice, Perrin, 2001, La chute ou l’Empire de la solitude, Perrin, 2008), sur la diplomatie, l’Europe et les relations internationales (La cité des hommes, Plon, 2009, Mémoire de paix pour temps de guerre, Grasset, 2016).