Cycle / Jeudis de l'environnement

La qualité de l'air intérieur : enjeu de santé publique

9 février 2012

Durée : 101 minutes
Quelles sont les sources de pollution de l’air intérieur ? De quels polluants faut-il se préoccuper prioritairement ? Quel est le degré de contamination de nos environnements intérieurs ? Quels sont les acteurs qui se mobilisent autour de cette thématique ? Dans quelle mesure la pollution de l’air intérieur constitue-t-elle un problème de santé publique et quelles solutions sont proposées aujourd’hui pour y remédier?
La pollution atmosphérique est depuis déjà longtemps une préoccupation sanitaire et environnementale des pays industrialisés. Les principales sources en sont les véhicules, les usines et les appareils de chauffage qui brûlent des ressources fossiles telles que le charbon, le pétrole ou le gaz naturel, en émettant dans l’air des gaz et des particules potentiellement néfastes pour la santé et l’environnement.
Longtemps restée mal connue, la pollution des espaces clos est au contraire une préoccupation plus récente.
Aujourd’hui la qualité de l’air intérieur est sérieusement prise en considération par les pouvoirs publics de pays développés tels que la France, comme en témoigne le Plan national santé environnement (PNSE), ou les États-Unis avec l’«indoor environments program» de l’Environmental Protection Agency (EPA).
Avec  Valérie Pernelet-Joly, chef de l’unité en charge de l’Évaluation des risques liés à l’air au sein de la direction de l’Évaluation des risques de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).
Débat animé par Alain Guy, professeur au Cnam, département Chimie alimentation, santé, environnement, risque (Caser) de l’École Sciences industrielles et technologies de l’information (Siti) et organisé avec le soutien de l’Union nationale des ingénieurs Cnam (Unicnam).

image Télécharger le podcast