A (re)voir

Jean-Pierre Raffarin : l’Europe, une troisième voie dans la mondialisation

Jean-Pierre Raffarin

5 mars 2020
18h30 - 20h

  • Paris Saint-Martin/Conté

Amphi. Abbé-Grégoire

 


Plan d'accès
Contact
Inscription obligatoire
Envoyer un courriel
Entre un modèle américain, ultralibéral et individuel, et un modèle chinois, autoritaire et collectif, l'Europe saura-t-elle proposer une troisième voie ? Sera-t-elle marginaliséee par la rivalité sino-américaine ou au contraire capable d'exister sur la scène mondiale comme un acteur autonome et respecté ?

« Au fond, aujourd’hui, dans ce monde de l’interdépendance, les temps ne sont plus aux préférences ni aux alliances, mais à la survie de la civilisation européenne, menacée d’écrasement par les deux bulldozers du XXIe siècle. [...] Comment l’Europe peut-elle continuer à peser dans la gouvernance mondiale et échapper à l’asphyxie ? Rien n’est acquis quand on mesure les forces actuelles de déconstruction sur notre continent. Dans ce contexte déjà complexe, qui le sera plus encore avec la révolution numérique et l’intelligence artificielle, l’Europe ne peut accepter d’être la balle de pingpong dans un match entre les États-Unis et la Chine. »

Chine, le grand paradoxe. Michel Lafon, décembre 2019

Intervenant

Jean-Pierre Raffarin est ancien élève de l’ESCP Europe. Il commença une carrière dans le privé (dans le conseil et le marketing) avant de devenir l’une des figures majeures de la vie politique française.

Au niveau régional, c’est en Poitou-Charentes qu’il inscrit son action (il sera président de la Région de 1988 à 2002). Au niveau européen, il sera élu parlementaire de 1989 à 1995. Au niveau national, il occupera plusieurs postes ministériels avant de devenir trois fois Premier ministre entre 2002 et 2005, sous la présidence de Jacques Chirac.

Après le « non » français au référendum de 2005, il retrouve son poste de sénateur, et le restera jusqu’à sa démission en 2017. Jean-Pierre Raffarin préside aujourd’hui Leaders for Peace, une ONG qu’il a lui-même créée pour alerter contre les risques de guerre. Depuis 2018, il est également Représentant spécial de la France en Chine.

Entrée libre sur inscription obligatoire

Prochain rendez-vous : 16 avril 2020