Cycle / Forum Europe

Avec Jean-Pierre Jouyet, président de l'Autorité des marchés financiers

20 octobre 2011

Durée : 78 minutes
Alors que l’Europe tangue sous les coups de la crise économique et financière, quels sont les scénarios pour l’avenir de l’euro, de la gouvernance économique européenne, voire de l’Union elle-même? Quelles sont les perspectives de sortie de crise pour la Grèce et l’ensemble de ses partenaires?
Jean-Pierre Jouyet«Des objectifs purement nationaux, souvent en opposition parce que, précisément, purement nationaux, sans voir au fond quel est notre véritable intérêt, et comment celui-ci est en règle générale partagé non seulement à l’égard du reste du monde mais aussi entre les pays européens pris deux à deux. Une logique de fermeture sur soi, un poids décroissant aussi vite que d’autres puissances émergent sur la scène internationale: telle serait l’Europe sans l’Europe. À peine consciente de toutes ses potentialités, mais indubitablement réduite en pratique aux acquêts du diviseur commun, forcément le plus petit ou presque, au lieu de s’enrichir des autres pour construire des positions qui nous font évoluer. »
(Si l’Europe n’existait pas … in Notre Europe, Michel Rocard et Nicole Gnesotto (éd. Robert Laffont 2008).

Jean-Pierre Jouyet est président de l’Autorité des marchés financiers (AMF) depuis 2008. Ancien élève de SciencesPo et de l’Ena, inspecteur général des finances, il s’engage très vite en politique et rejoint le cabinet de Jacques Delors à la Commission européenne de 1991 à 1995, avant d’être nommé directeur-adjoint de cabinet du premier Ministre Lionel Jospin (1997-2000). Il alterne ensuite des postes de responsabilité dans le secteur public (Directeur du Trésor) et privé (Barclays). Au moment de l’ouverture, et pour préparer la présidence française de l’Union européenne, il devient Secrétaire d’État chargé des affaires européennes dans le premier gouvernement du président de la République, Nicolas Sarkozy (2007-2008). Haut fonctionnaire et intellectuel écouté, il a également animé ou présidé divers think tanks politiques (Club témoin, Les Gracques, Institut Aspen France).
Parmi ses récents ouvrages, on retiendra : N'enterrez pas la France, avec Philippe Mabille (éd. Robert Laffont, février 2007) ; Une Présidence de crises, avec Sophie Coignard (éd. Albin Michel, 2009) qui raconte les six mois de présidence française du Conseil de l'Union européenne ; Nous les avons tant aimés, ou la chanson d'une génération (éd. Robert Laffont, novembre 2010).

Introduction : le Recteur Christian Forestier, administrateur général du Cnam.
Présentation : Nicole Gnesotto, professeure titulaire de la chaire d'Union européenne, institutions et politiques

Voir le site (nouvelle fenêtre)Voir la vidéo

image Télécharger le podcast