Colloque

Action sociale et médico-sociale : mettre l'éthique en pratique

12 janvier 2017
8h45 - 17h

Les préoccupations éthiques sont au cœur des pratiques dans les domaines de l’action sociale et médico-sociale. En effet, les professionnels sont confrontés à des exigences différentes qui peuvent être contradictoires (éducatives, professionnelles, financières, juridiques, administratives, morales, religieuses…).

Écouter la matinée du 12 janvier :

Écouter l'après-midi du 12 janvier :

Comment incarner des valeurs professionnelles et institutionnelles qui peuvent être en opposition avec des valeurs personnelles ?  L’éthique, en tant que confrontation des valeurs individuelles et collectives à la réalité de situations complexes, apparaît comme le champ de réflexion permettant d’aborder cette problématique.
L’incarnation de valeurs dans la pratique passe au préalable par leur appropriation par les professionnels. Cela passe nécessairement par une clarification des concepts (morale, valeurs, éthique, pratique), mais aussi par la place accordée à la réflexion éthique au sein des établissements et des services sociaux et médico-sociaux.
Face à un travail qui repose essentiellement sur la relation humaine, l’articulation entre les valeurs individuelles et collectives apparaît comme un enjeu déterminant dans l’accompagnement des usagers.
Sur cette question, une réflexion sur la religion face au principe de la laïcité est indispensable.
Les grands principes théoriques relatifs aux valeurs et à leur appropriation étant posés, qu’en est-il de la pratique dans les établissements et les services sociaux et médico-sociaux ? Sur le terrain, comment cohabitent éthique et pratique lors de l’accompagnement de publics vulnérables, susceptibles d’être confrontés à des problèmes tels que la maltraitance et la fin de vie ?

en savoir plus Programme de la journée

en savoir plusIntervenants
Jean-Claude Ameisen, professeur d’immunologie à l’Université Paris Diderot, président du Conseil consultatif national d’éthique (CCNE).
Claude Birman, professeur honoraire de chaire supérieure de philosophie en classes préparatoires littéraires à Paris.
Brigitte Bouquet, membre du LISE Cnam CNRS, membre du conseil scientifique de l’ANESM, rédactrice en chef de la revue Vie Sociale.
Alice Casagrande, directrice de la Formation et de la vie associative à la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP).
Morad El Hattab, écrivain‐conférencier, expert en investissements stratégiques.
Éric Fiat, professeur des universités, responsable du master d'éthique à l'Université Paris‐Est Marne-la‐Vallée, directeur adjoint du laboratoire de recherche LIPHA‐PE,  membre de l'observatoire national de la fin de vie, membre de la commission d'éthique de la société francaise d'hématologie.
Paulette Guinchard, secrétaire d’État aux Personnes âgées en 2001, élue présidente de la CNSA le 15 octobre 2013.
Dominique Greiner, prêtre assomptionniste, rédacteur en chef à La Croix.
Gilles Bernheim, Grand‐rabbin de France de 2008 à 2013.
Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale, Université Paris Sud, directeur du département de Recherche en éthique, Université Paris Sud, directeur de l’Espace national de réflexion éthique sur les maladies neurologiques dégénératives, directeur de l’Espace éthique de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).
Marcel Jaeger, professeur du Cnam, chaire de Travail social et d'intervention sociale. directeur de l'équipe pédagogique nationale du Cnam Santé solidarité, président du conseil scientifique de l'Observatoire national de la protection de l'enfance, membre du Haut conseil du travail social.
Sacha Mandelcwajg, enseignant en philosophie et théorie de la communication dans les écoles de travail social.
Anne Sophie Rigaud, professeur de médecine gériatrique à l’Université Paris‐Descartes, chef de service et responsable de pôle à l’hôpital Broca (AP-HP). Elle co‐anime le Centre mémoire de ressources et de recherches (CMRR) pour la maladie d’Alzheimer en Île-de-France‐sud, directrice de l’unité de recherche universitaire EA 4468 Maladie d’Alzheimer, facteurs de risque et prise en charge des patients et des aidants.
Eric de Rothschild, président de la Fondation Casip‐Cojasor.
Michel Thierry, vice‐président du Conseil supérieur du travail social (CSTS) de 2010 à 2015.

Organisé par l'équipe pédagogique Santé-solidarité du Cnam et :
logo casip  logo université paris descartes    logo faculté de médecine paris descartes  logo hôpital cochin broca hôtel dieu