À (ré-)écouter / Journée d'étude

Action communautaire en santé et en travail social

9 octobre 2014
9h - 17h

  • Paris Saint-Martin/Conté
Journée d’étude organisée par le Cnam en partenariat avec l’IRTS Montrouge/Neuilly-sur-Marne, Aides, l’École normale sociale Paris, Médecins du monde, l’Institut Renaudot.

Le système de protection sociale français s’est construit essentiellement avec des objectifs de réparation. C’est pourquoi, tant dans le domaine de la santé que de l’action sociale, les actions se déclinent sous forme d’actes et de prestations individuelles.
Or la croissance du nombre de personne touchées par des pathologies chroniques (20% de la population), la prise de conscience de l’importance dans les déterminants de santé des actions de prévention et d’éducation, la mise en exergue des inégalités sociales de santé comme l’essoufflement de l’action sociale individualisée et monétaire montrent la nécessité d’impulser des interventions sanitaires et sociales plus globales, territorialisées, visant une responsabilité collective des individus impliqués dans le développement local.
Le principe de la participation des populations aux actions leur bénéficiant a été intégré dans les politiques publiques. Cependant les acteurs chargés de leur mise en œuvre, les coordinateurs de réseaux, les responsables territoriaux de programmes de prévention ne sont pas formés aux approches et méthodologies communautaires, au travail social de groupe, à l’accompagnement de groupes d’entraide mutuelle, aux actions concertées, à la médiation territoriale, au développement social local, etc., et à leur évaluation.
Ce manque dans les formes d’action des intervenants sanitaires, médico-sociaux et sociaux a été mis en lumière dans différents rapports, dont le rapport de l’Igas sur l’intervention sociale et celui sur la prévention sanitaire (2003 et 2005), le rapport du Conseil supérieur du travail social sur l’intervention sociale d’intérêt collectif, le rapport du Centre d’analyse stratégique sur les Politiques de cohésion sociale (2013) et bien d’autres encore.
Pour participer au développement de ces nouvelles formes d’intervention, il faut s’interroger sur les compétences nécessaires aux professionnels et aux bénévoles s’engageant dans l’encadrement ou l’animation de telles interventions comme sur celles nécessaires aux responsables des collectivités territoriales et des services publics et privés les promouvant et les finançant.

/ Programme /

9h-10h45
  • Thème 1 / Action communautaire et action collective
    Hélène Strohl, IRTS Montrouge/Neuilly-sur-Marne
    Didier Dubasque, CSTS, auteur du rapport sur L’intervention sociale d’intérêt collectif
    Martine Dutoit, Advocay France
    Thomas Saïas, Association française de psychologie communautaire
    Animateur : Marcel Jaeger, Cnam et CSTS
    Discutante : Brigitte Bouquet, Cnam et CSTS
     
11h-12h30
  • Thème 2 / Action communautaire, humanitaire et caritative
    Bruno Spire, président de Aides
    Emmaüs, ATD Quart monde, Médecins du Monde… (à confirmer)
    Avec la participation d’étudiants en fin de formation pour l’animation.
    Animatrice : Martine Trapon, ENS
    Discutant : un représentant de l'Institut Renaudot

14h30-16h30
  • Thème 3 / Les formations en action communautaire
    - La valorisation des savoirs profanes : Patrick Grégory, Aides, Nathalie Victor, ENS
    - La place des bénévoles : Richard Stranz, Aides, Martine Trapon, ENS
    - La transversalité sanitaire et sociale : un représentant de l'Institut Renaudot, Brigitte Berrat, IRTS Montrouge/Neuilly-sur-Marne
    Avec la participation d’étudiants en fin de formation pour l’animation.
    Animatrice : Anne-Marie Waser, Cnam
    Discutant : Didier Jayle, Cnam

Conclusion de la journée : Marcel Jaeger