Cycle / vous avez dit génie des procédés ?

La distillation : de l’ancestral alambic à la sobriété énergétique des procédés de séparation

23 mars 2017
18h

Avec Michel Meyer, professeur à l'École nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques (Ensiacet)
La distillation est une opération de séparation plusieurs fois millénaires et constitue encore aujourd’hui la technique séparative la plus utilisée par l’industrie de transformation de la matière et de l’énergie. Malgré son invention très ancienne et son usage planétaire, des défis très actuels restent à être relevés.
Dans cet exposé, après avoir rappelé les principes fondamentaux de la distillation, nous survolerons rapidement les grands champs d’application de cette opération. Puis nous focaliserons notre attention sur les différents niveaux de modélisation permettant de maîtriser et d’opérer ces colonnes à distiller. Enfin nous aborderons l’un des défis majeurs auxquels sont confrontés les utilisateurs de distillation : sa voracité énergétique. Aujourd’hui la consommation énergétique des colonnes à distiller représente 3% de la consommation mondiale. Afin d’augmenter son efficacité énergétique deux pistes vont être évoquées : les colonnes à cloison dite « DWC »  et l’innovation sur les contacteurs G/L grâce à l’avènement de la fabrication additive.