reporté

Guerres et Paix : quels combats pour un monde plus solidaire ?

24 mars 2020
8h15 - 18h

  • Paris Saint-Martin/Conté

292, rue Saint-Martin, Paris 3e

Amphi. Paul-Painlevé


Le Conservatoire national des arts et métiers accueille le 24 mars la 8e édition du Printemps de l'Economie. Une journée de débats autour des guerres économiques, commerciales, technologiques qui marque un monde en plein basculement, dans lequel la course au leadership entre grandes puissances mondiales va redistribuer les cartes.

Evénement reporté à l'automne

Plus d'information à venir... 

Programme

Ouverture par Olivier Faron, administrateur général du Cnam.

8h15

-

8h50

Guerres et Paix : qu'en pensent les français ?

Session Les Economiques, conçue par Pierre-Pascal Boulanger

Présentation du sondage OpinionWay et l'INSEEC U avec :

  • Pierre-Pascal Boulanger, président-fondateur, Printemps de l'Économie
  • Frédéric Micheau, directeur du Département Opinion & Politique, OpinionWay

8h50

-

10h

Course au leadership mondial : la nouvelle donne

Session Les Economiques, conçue par Pierre-Pascal Boulanger

Défense, sécurité, technologie, commerce, monnaies, social, idéologies : une nouvelle forme de "Grande Guerre" est en cours pour la course aux leaderships de demain. Sur scène, les géants américains et chinois, dirigés par des "apprentis sorciers", luttent pour la suprématie, oeuvrant sur tous les continents. De leur côté, les géants du numérique cherchent à étendre leurs pouvoirs en dehors de leurs activités traditionnelles, défiant même les Etats aux yeux de certains. Dans ce vaste jeu où les cartes se redistribuent, que fait l'Europe ? Avance-t-elle ses pions ? A-t-elle dans ses mains suffisamment d'atouts ? Les abattra-t-elle à temps ? Saura-t-elle (pourra-t-elle) se mettre en ordre de bataille ?

  • Michel Aglietta, professeur émérite, Université Paris X
  • Patrick Artus, chef économiste, Natixis
  • Anne-Laure Delatte, chargée de recherche au CNRS (Université Paris-Dauphine) et conseillère scientifique, CEPII
  • Jean Pisani-Ferry, titulaire de la chaire Tommaso Padoa-Schioppa, Institut universitaire européen de Florence
  • Christian Saint-Etienne, titulaire de la Chaire économie industrielle, Cnam
10h15 - 11h30

Cyber-guerre : la nouvelle guerre totale ?

Session Cnam, conçue par Alexis Collomb

Dans un monde de plus en plus connecté et contrôlé par une myriade toujours croissante d'objets numériques, le cyber-espace est devenu un lieu de confrontation militaire majeur. Dans cette guerre électronique silencieuse, les champs de bataille sont multiples et tout acteur peut devenir une cible potentielle, des sites les plus sensibles des organisations gouvernementales et des institutions internationales, aux entreprises et aux particuliers...

  • Modération : Alexis Collomb, directeur du département EFAB, Cnam​

11h45

-

13h

Chine V États-Unis : en guerre technologique ?

Session Cepii, conçue par Michel Fouquin

La guerre technologique en cours est une guerre pour la suprématie mondiale, à la fois militaire, commerciale, économique, financière, idéologique (contre les Lumières, contre le capitalisme) et même climatique; la technologie et la finance étant les leviers à partir desquels la Chine peut espérer remplacer la domination de l'occident. Le débat traitera du domaine industriel, en particulier de l'intelligence artificielle ; de l'organisation des réseaux mondiaux, les routes de la soie, la connectivité et les méthodes de financement ; et de l'adaptation de l'occident face à ces défis.

  • Jean-François Dufour, directeur, DCA-Chine Analyse
  • Michel Fouquin, CEPII
  • Laurence Nardon, directrice du programme Amérique du Nord, IFRI*
  • Mary France Renard, professeure, Université Clermont-Auvergne CERDI
  • Modération : Sophie Caulier, journaliste

14h

-

15h15

Guerre commerciale : la paix par le protectionnisme ?

Session Les Rencontres des SES de l'académie de Paris - Alternatives économiques, conçue par Christian Chavagneux

D'un côté les guerres commerciales à la Trump font peur, de l'autre l'Europe veut protéger ses entreprises de rachats étrangers. Les sociétés civiles contestent de plus en plus fortement la signature de traités de libre-échange et, depuis la crise financière, les politiques de contrôle des capitaux ont retrouvé des supporters chez les économistes. Que sait-on des effets concrets des politiques protectionnistes ? De celles freinant la libre circulation des capitaux ? Sont-elles amenées à se développer ? Faut-il craindre une fermeture progressive des marchés nationaux ou bien se réjouir d'une mondialisation mieux régulée ?

  • Arnaud Montebourg, ancien Ministre de l'économie
  • Anne-Laure Delatte, chargée de recherche au CNRS (Université Paris-Dauphine) et conseillère scientifique, CEPII
  • Sébastien Jean, directeur, CEPII
  • Modération : Christian Chavagneux, éditorialiste, Alternatives économiques
15h30 - 16h30

Être en paix avec soi-même ?

Session INSEEC U., conçue par Isabelle Barth

Dans un monde perçu comme de plus en plus incertain, avec des informations anxiogènes qui nous parviennent à haute fréquence, il nous faut relever tous les jours des défis, petits ou grands, faire des choix qui ne sont pas évidents, entretenir des relations avec des personnes que nous n’apprécions pas toujours …. Cela nous conduit souvent à ne pas être en paix, avec les autres, avec nous-même, et nous en souffrons. Personne n’y échappe, tant sur le plan personnel que professionnel.

Nous proposons un dialogue entre une manager et un philosophe et avec le public pour échanger sur cette question vitale et poser ensemble quelques repères pour trouver le chemin de l’équilibre et du bien-être.

  • Isabelle Barthdirectrice de la recherche, INSEEC U.
  • Yann Martin, inspecteur d'Académie en philosophie et professeur de philosophie en CPGE
  • Modération : en attente

16h45 -

18h

Renminbi, Dollar, Libra : la guerre des monnaies

Session Les Economiques de Turgot, conçue par Dominique Plihon

Au coeur du capitalisme mondialisé, la guerre des monnaies se manifeste à plusieurs niveaux. Tout d’abord, la guerre entre les monnaies nationales, liée à l’incomplétude du système monétaire international, et qui nécessite une mise en question de l’ère historique de la devise clé, face au défi du financement des biens communs globaux. En second lieu, la concurrence entre les monnaies digitales privées et les monnaies souveraines, découlant de l’ambivalence intrinsèque – publique / privée - de la monnaie. Un défi qui requiert de nouvelles régulations publiques.

  • Michel Aglietta, professeur émérite, Université Paris-Nanterre
  • Odile Lakomski-Laguerre, maître de conférence, Université de Picardie
  • Nathalie Aufauvre, directrice générale "stabilité financière et opérations" à la Banque de France
  • Modération : Dominique Plihon, professeur émérite, Université Paris XI, membre des Economistes Atterrés

S'inscrire ici