Fête du code

Digital Art Jam

Digital Jam Art

3 mars 2017
5 mars 2017

  • Paris
Ce projet consiste à organiser, durant la fête du code, une jam au sein du Centre Pompidou focalisée sur la création de pièces numériques et interactives inspirées d'une sélection d'oeuvres exposées au Centre Pompidou, sur une période courte mais intense, suivie d'une présentation publique des oeuvres réalisées.

L'organisation de cette jam contribuera à la fête du code de différentes manières:

  • pendant les 48 heures constituant la phase de création, le public aura accès au lieu où seront réunis le participants, et pourra ainsi observer le processus de création des programmeurs, graphistes, sound designers, game designers. Une interaction avec les participants est tout à fait possible, en veillant à ce que le flux de visiteurs permette au jammers de tenir leurs objectifs. Les organisateurs participeront bien sûr particulièrement à ce processus de médiation.
  • à l'issue de la jam, les créations seront présentées par leurs auteurs en conférence publique.

Les jammers auront pour source d'inspiration un certain nombre d'oeuvres choisies exposées au Centre Pompidou et présentées par un conférencier. Ce point est particulièrement important et donne sa coloration à cette jam, point d'accroche des participants. Les projets réalisés pourront ensuite être diffusés sur le web et proposeront une lecture particulière de certaines oeuvres du musée.

Les jams / hackatons


Une game jam, forme de hackaton appliqué au jeu vidéo, est un processus de création aujourd'hui particulièrement développé qui consiste à réunir des créatifs issus de différentes spécialités, pour une période d'environ 48 heures, avec pour objectif la création d'objets numériques interactifs fonctionnels et accessibles au public à l'issue de l'évènement. Les contraintes de temps et de lieu forment une bulle créative qui permet au participants d'atteindre des objectifs ambitieux au regard du temps investi. Ce type d'évènement favorise également la rencontre entre acteurs d'un même domaine, qu'ils soient professionnels, étudiants ou académiques.
Dans le domaine des arts interactifs et numériques et plus particulièrement du jeu vidéo, la Global Game Jam constitue par exemple un évènement emblématique de ce type, réunissant plus de 36000 créateurs d’une centaine pays différents le temps d'un week end, pour une création de plusieurs milliers de jeux chaque année.

Organisation de la jam


Nous pensons limiter les places à 40 participants pour environ 10 groupes, à adapter en fonction de la taille de la salle et des ressources disponibles

  • Vendredi à partir de 14h: accueil des participants, retrait des badges etc...
  • Vendredi : Accueil officiel des participants et parcours au sein du musée commenté par le conférencier
  • A 17h45, avec Gabriella Kraviez
  • A 18h15 avec Elisa Herbelin
  • A 18h30 avec Oliver Font
  • 19h00: phase de pitch. Les participants mettent au point leur concepts.
  • 20h00: présentation des pitchs et formation des équipes. Chaque porteur de pitch présente ses idées. Les équipes se forment ensuite naturellement.
  • Jusque Dimanche 16h: les participants réalisent leur projet. Pendant les horaires d'ouverture du musée le public a accès à la salle et peut interagir avec les participants. La nuit, les participants continuent à développer leur projets.
  • Dimanche 16h: rendu des projets sur un site web dédié
  • Dimanche 17h: présentation des projets en conférence et fin de la jam

Au sein du Cnam, l'Enjmin (Ecole Nationale des Jeux et des Media Interactif et Numériques) forme chaque année une centaine d'étudiants au développement de jeux vidéo, aussi bien en game design, sound design, graphisme, qu'en programmation, ergonomie ou gestion de projet.
Chaque année, l'ENJMIN est un site de la Global Game Jam et accueille une centaine de participants de tout horizons.
Guillaume Levieux est maître de conférences au Cnam, responsable pédagogique de la section programmation de l'ENJMIN et membre du Centre d'Etudes et de Recherches en Informatique et Communications ou il mène des recherches sur l'analyse du comportement des joueurs et la génération procédurale de contenu pour le jeu vidéo. Guillaume Levieux organise chaque année le site ENJMIN de la Global Game Jam.
Matthieu Montes est professeur des universités au Cnam , membre du laboratoire Génomique Bio informatique et Applications.

Guillaume Levieux et Matthieu Montes collaborent régulièrement à diverses activités de vulgarisation du savoir scientifique et projets de recherches, notamment au développement du jeu UDock, primé à IGame4er 2014.