Cnam / Musée national de l’histoire de l’immigration / Migrations, asile, exil

Les discriminations dans la société française

cycle-conferences-migrations-asile-exil

15 mars 2018
18h - 20h

salle de conférences
Musée des arts et métiers


Comment se manifestent les discriminations et quelles réponses apporter en termes de politiques publiques mais aussi d’un point de vue juridique ?
  • Mesurer les discriminations
    Yaël Brinbaum, maîtresse de conférences en sociologie et chercheure, laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (Lise), Centre d’études de l’emploi et du travail (Ceet), et Jean-Luc Primon, maître de conférences en sociologie, Université Nice-Sophia Antipolis, chercheur à l’Unité de recherches Migrations et société (Urmis), associé à l’Institut national d’études démographiques (Ined), reviennent sur l’enquête Trajectoires et origines (TeO) pour aborder la construction des discriminations ; ils apportent un éclairage sur les discriminations dans le travail, notamment des descendants de migrants.
     
  • Les discriminations dans le travail : que dit le droit ?
    Michel Miné, professeur du Cnam, chaire Droit du travail et droits de la personne, présentera les ressources du droit : en quoi consiste l’interdiction des discriminations ? Comment les identifier ? Les prouver ? Quelle réparation possible ? Quelles sont les mobilisations du droit dans les processus de dialogue social dans les entreprises ? Autant de questions que soulève le droit aujourd’hui.
     
  • Les discriminations sociales : que dit la sociologie du travail ?
    Djaouida Séhili, maîtresse de conférences en sociologie, responsable scientifique de la chaire égalité, inégalités & discriminations IETL-Université Lyon 2- CMW, interroge la progressive diffusion de politiques managériales, porteuses de différenciation (essentialistes), appliquées notamment à la valorisation du « management au féminin » ou encore à une reconnaissance sélective des qualifications/compétences des « étranger.ère.s » ou perçu.e.s comme tel.le.s» (promotion de la mixité et diversité). Transformation fondamentale qui marque le passage d’une logique d’égalité à une logique de complémentarité, paradoxalement, productrice d’inégalités et discriminations sociales.

Table ronde animée par Frédéric Callens, chef de service des ressources en charge de la recherche, des éditions, de la pédagogie et de la médiathèque au du Musée nationale de l’histoire de l’immigration.

puce de liste manuelle (fleche) Entrée sur inscription gratuite evenements@cnam.fr

Le cycle de conférences Migrations, asile, exil, né d’un partenariat entre le Cnam et le Musée national de l’histoire de l’immigration, croise les regards de chercheurs, de personnalités associatives et institutionnelles, d’artistes, et favorise les échanges avec le grand public.
Depuis l’été 2015 et la « crise des migrant·e·s» les deux institutions ont souhaité prendre une part active pour engager le dialogue et les confrontations d’idées sur ce thème complexe et souvent simplifié, et proposent d’étudier les mouvements de populations dans leurs dimensions historique, politique, démographique, anthropologique, sociologique, économique, géographique, linguistique… dans une perspective interdisciplinaire.