Cycle public Espace Ethique IDF / Cnam

Corps restauré, corps augmenté, corps simplifié ?

Quels sont les enjeux de la réparation (préciser de quoi on parle quand on évoque la réparation)? En quoi le handicap porte les questionnements du corps augmenté et du transhumanisme ?

Une société de la performance et de l’esthétisme peut donner  l’envie d’aller toujours plus loin. Le handicap pourrait être un frein. Comment certains transforment leur corps pour être encore plus performant que les personnes dites valides. Que vient donc questionner le handicap sur les concepts de corps augmenté et de transhumanisme ?

Avec les interventions de Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, collectif Malgré Tout, et de Jean-Michel Besnier, philosophe, professeur des universités, philosophie des technologies d’information et de communication.

Plus d'informations prochainement.

Nous assistons depuis plusieurs années à l’émergence d’un rapport nouveau aux nécessités de l’existence - maladie, handicap, vieillesse - qui ne relève ni du témoignage, ni du militantisme. Puisant dans l’expérience quotidienne, les personnes concernées, en situation de vulnérabilité, cherchent à faire reconnaître leurs savoirs particuliers, à se faire une place au sein de la société et, plus largement, à enrichir nos visions du bien commun.
« Pouvoir d’agir » ou encore empowerment sont utilisés pour désigner l’appropriation individuelle ou collective des pouvoirs dont chacun(e) dispose malgré sa condition, voire grâce à elle. L’enjeu est ici d’identifier les pratiques, multiples, que recouvrent ces formes nouvelles d’action et de voir en quoi elles ébranlent nos représentations, les pouvoirs institués et les concepts classiques de l’éthique. Ce cycle de rencontres publiques est l’occasion de multiples partages de savoirs et de points de vue ; elles visent, dans un cadre pluraliste, à décloisonner les expériences sans pour autant les amalgamer.