Cycle / Histoire de l'informatique et du numérique

L’informatique en milieu scolaire. Repères sur une difficile prise en compte

15 juin 2017
14h30 - 17h

Journée organisée dans le cadre du projet Vers un musée de l'informatique et de la société numérique, en collaboration avec le séminaire Histoire et patrimoine de l'informatique du laboratoire HT2S du Cnam

Entrée sur inscription gratuite

  • Avec Georges-Louis Baron, professeur émérite en sciences de l'éducation à l'Université Paris Descartes.

En France, bientôt 50 ans se sont écoulés depuis le lancement de la première expérience nationale d’introduction de l’informatique en milieu scolaire. Une série d’autres initiatives politiques ont ensuite été ménées, la plus notable étant le plan Informatique pour tous de 1985. Au cours du temps ces politiques ont oscillé relativement à ce que devait être l’informatique dans d’enseignement scolaire : objet ou média d’enseignement, instruments spécifiques… sans qu’une solution stable se dessine.
Les politiques de formation d’enseignants ont également varié. Des formations continues ambitieuses ont été très tôt mises en place. Leur coût étant très important, elles n’ont guère duré. Pour leur part, les formations initiales n’ont pas vraiment pris le relais, sauf dans des secteurs disciplinaires spécifiques.
À ce jour, l’informatique n’est pas devenue une nouvelle discipline de formation générale, mais les choses pourraient évoluer en raison de
l’importance actuellement accordée au “codage”, euphémisme de “programmation”.
Cette intervention vise à présenter une synthèse de l’évolution des politiques scolaires liées à l’informatique puis au numérique, à analyser les évolutions qu’elles ont suscitées et à tracer quelques perspectives.

  • Parallèlement à un début de carrière dans l'enseignement des mathématiques (1973 à 1981), Georges-Louis Baron s'est intéressé dès 1975 à l'informatique et ses applications pédagogiques. En 1985, il bifurque en sciences de l'éducation, pour réaliser sa thèse sur La constitution de l'informatique comme discipline scolaire - Le cas des lycées. Ses sujets de recherche vont alors se centrer sur l'invention, l'innovation et la banalisation relatifs à l’utilisation en milieu éducatif d’environnements et d’instruments informatiques ainsi que l’émergence de nouveaux objets d’enseignement liés à l’informatique.