Reportage

Exils syriens

17 décembre 2014
9 mars 2015

sur les grilles du Conservatoire - 292 rue Saint-Martin - Paris 3e
Presque 4 ans après le déclenchement du conflit, plus de 3 millions de personnes ont fui la Syrie. Pour rendre compte des conditions de vie difficiles dans lesquelles vivent ces réfugiés, l’organisation humanitaire Première urgence – Aide médicale internationale (PU-AMI) a envoyé le photographe Édouard Elias réaliser une série de photos qui raconte leur vie quotidienne de réfugiés. Elle montre aussi le soutien apporté par les équipes de PU-AMI sur le terrain, grâce à l’aide de la Commission eur
Depuis l’éclatement de la crise syrienne en avril 2011, la situation humanitaire n’a cessé de se détériorer en Syrie et dans les pays voisins. Ceux-ci ont de plus en plus de mal à faire face à l’afflux toujours grandissant de réfugiés. Selon les dernières estimations de l’agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) datant de novembre 2014, la poursuite des violences a déjà contraint des millions de personnes à quitter leur foyer: 6,5 millions se sont déplacées à l’intérieur de la Syrie et 3,2 millions ont fui dans les pays limitrophes.
Seule une minorité de Syriens a trouvé refuge dans des camps. La majorité d’entre eux vivent dans des conditions déplorables: tentes, campements sauvages ou encore bâtiments insalubres. D’autres se sont installés chez des familles d’accueil ou louent des logements à des prix bien souvent exorbitants.
Cet afflux massif de réfugiés met également à rude épreuve les autorités et les populations des pays hôtes. Les services de santé, d’éducation et de logement sont fragilisés et ne permettent plus de répondre efficacement aux besoins urgents des populations.
Les pays d’accueil ont fait d’importants efforts pour partager des ressources déjà limitées mais ne peuvent continuer à assumer, à eux seuls, le poids de cette crise.
Dans le but d’apporter une aide d’urgence aux populations vulnérables affectées par cette crise, PU-AMI a mis en place une approche à la fois multisectorielle et régionale. Ainsi, outre la Syrie, PU-AMI est également présente au Liban, en Jordanie et au Kurdistan irakien. Elle a d’ores et déjà pu venir en aide à plus d’1,6 million de personnes en leur apportant une assistance dans les domaines de la santé, de l’hygiène, du logement, de l’éducation, de la sécurité alimentaire, de l’eau et l’assainissement.