Cnam / Musée national de l’histoire de l’immigration / Migrations, asile, exil

L’art en migration

cycle-conferences-migrations-asile-exil

6 décembre 2018
19h - 20h30

Musée national de l’histoire de l’immigration
Auditorium du Palais de la porte Dorée
293 avenue Daumesnil
Paris 12
Quelles questions éthiques pose l’art en migration ? Comment les expressions artistiques prennent en compte les réalités migratoires ? En quoi l’art et les artistes peuvent contribuer ou pas à l’intégration des migrants ?

puce de liste manuelle (fleche) Entrée sur inscription gratuite : www.eventbrite.fr/e/billets-lart-en-migration

Cette conférence se concentre sur les relations de l’art avec les dynamiques culturelles et sociales issues des migrations afin de mieux comprendre en quoi les phénomènes migratoires sont devenus un des enjeux de la scène artistique mondiale. Les migrations dynamisent la création occidentale en introduisant des thèmes fondamentaux comme le rapport à l’altérité, les mobilités humaines, les mutations des modèles culturels et esthétiques, etc.

  • Avec Anne-Laure Flacelière, MAC VAL (Musée d’art contemporain du Val-de-Marne) et Isabelle Renard, Musée national de l’histoire de l’immigration, Palais de la Porte Dorée, commissaires de l’exposition Persona Grata
  • Lahouari Mohammed Bakir, Laura Henno, deux artistes exposés dans Persona Grata
  • Susana Gallejo Cuesta, conservatrice en chef du Petit Palais, commissaire des expositions d’art contemporain et de photographie

Table ronde animée par Jacques Terrière, trésorier d'ICOM Europe

fleche A télécharger ou Ouvrir Programme

Le cycle de conférences Migrations, asile, exil, né d’un partenariat entre le Cnam et le Musée national de l’histoire de l’immigration, croise les regards de chercheurs, de personnalités associatives et institutionnelles, d’artistes, et favorise les échanges avec le grand public.
Depuis l’été 2015 et la « crise des migrant·e·s» les deux institutions ont souhaité prendre une part active pour engager le dialogue et les confrontations d’idées sur ce thème complexe et souvent simplifié, et proposent d’étudier les mouvements de populations dans leurs dimensions historique, politique, démographique, anthropologique, sociologique, économique, géographique, linguistique… dans une perspective interdisciplinaire.