Cycle / Forum Europe

Fake news, désinformation, liberté d’informer : le nouveau défi

20 décembre 2018
18h30 - 20h

  • Paris Saint-Martin/Conté
Avec Pierre Haski, journaliste, président de Reporters sans frontières

puce de liste manuelle (fleche) Entrée sur inscription gratuite : louisa.cherifouazani@lecnam.net

« Le problème est suffisamment inquiétant, son ampleur est telle – même si les chiffres varient sur l’impact réel du phénomène –, qu’on ne peut laisser proliférer les fausses informations sans réagir. Lors de la campagne française, j’ai participé à une étude, pour le compte de la fondation Open Society, des « partages » de liens politiques : celle-ci a permis d’établir qu’un partage sur quatre, dans les six mois précédant le scrutin, provenait de sites hors système, susceptibles d’avoir produit ou relayé des fausses nouvelles ! C’est la validité des processus électoraux, la qualité du débat public, et tout simplement le fonctionnement de la démocratie qui sont en jeu. Il y a deux pièges possibles face à cette situation. Le premier serait de confier la solution du problème à ceux qui ont une part indéniable de responsabilité, les grandes plates-formes « sociales » comme Facebook ou Google ; le second serait d’attendre la solution des gouvernements, par des lois « anti-fake news ».
(Esprit, mars 2018)

puce de liste manuelle (fleche) Vous pourrez également suivre cette conférence en direct

Pierre Haski est journaliste, éditorialiste (L’Obs, la Matinale de France Inter), président de Reporters sans frontières. Pierre Haski est diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) en 1974. Il commence sa carrière à l’AFP, couvrant notamment l’Afrique du Sud, avant de rejoindre le journal Libération en 1981. Il y restera jusqu’en 2007, comme chef du service international, après avoir parcouru l’Afrique, le Moyen orient et surtout la Chine où il restera cinq ans. Il crée en suite le journal d’information en ligne Rue 89, puis devient éditorialiste à L’Obs. En juin 2017, Pierre Haski est élu président de l'association Reporters sans frontières, et en août 2018 il rejoint la matinale de France Inter pour présenter la chronique "Géopolitique", succédant à Bernard Guetta. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Cinq ans en Chine (Les Arènes, 2006) et Internet et la Chine (Seuil, 2008).